Chaque livre trouve son lecteur

Le premier diffuseur-distributeur de livres francophones au Canada

Chercher :   Recherche
avancée

Seuls les vivants créent le monde

23,95 $

Seuls les vivants créent le monde

23,95 $Manquant

Description du livre

Publiés « à chaud » entre août 1914 et août 1918, les textes réunis ici — articles, manifestes et reportages inédits en français sur sa propre expérience des combats et sur le bouleversement de l'Europe ravagée par le conflit — montrent l'évolution de Stefan Zweig à un moment clé de l'histoire et de sa vie. On y découvre que ses positions pendant la Grande Guerre sont mouvantes, complexes, sinon contradictoires : elles ont changé l'homme et transformé l'artiste, lui donnant une épaisseur qu'il n'avait pas. Zweig, qui revendiquait une pensée humaniste, semble, confronté à la réalité de la guerre, abdiquer. Dans un premier temps, il est, comme bien d'autres, emporté par le déferlement des passions et par un élan patriotique quasi mystique. Puis il rejoint peu à peu les idées pacifistes de son ami Romain Rolland, notamment après son voyage en Galicie de juillet 1915 durant lequel il constate les horreurs « réelles » de la guerre.

À partir de 1917, Zweig prend peu à peu le rôle de « guide spirituel » pour l'Europe, en signant de nouveaux textes, dont un saisissant « Éloge du défaitisme », où il cherche à résister au « bourrage de crâne » qui s'exerce sans relâche sur les consciences individuelles.

Un siècle après, son appel à la résurrection de l'esprit et de l'Europe retentit avec plus de force que jamais.


Biographie de l'auteur

Stefan Zweig naît à Vienne en 1881 et, désespéré du nazisme et du conflit mondial, se donne la mort en février 1942 avec sa seconde femme, à Petropolis, au Brésil.
Il n'a pas encore vingt ans qu'il commence déjà à écrire et à être publié dans des revues. Il devient très vite célèbre. Écrivain prolifique, l'écriture est pour lui un besoin omniprésent et une véritable obsession. Il traduit et entretient de nombreuses relations épistolaires. À la poésie et au théâtre s'ajoutent deux romans, tout deux inachevés, plusieurs essais biographiques, six biographies et quarante-trois récits ou nouvelles. Ce sont ces dernières qui ont fait sa valeur et sa célébrité. Parmi les plus connues : « La Peur », « Amok », « Vingt-quatre heures de la vie d'une femme », et « Les Joueurs d'échecs ».
En 2013, « Bouquins » a publié Stefan Zweig, La confusion des sentiments et autres récits, sous la direction de Pierre Deshusses.


Suggestions de livres de l’éditeur

Robert Laffont

Le Coeur à bout de souffle
Saul Bellow , Robert Laffont
Panique à la scala
Dino Buzzati , Robert Laffont
En Ton Ame & Conscience..
Claire Norton , Robert Laffont



*Les Messageries ADP ne vendent pas directement au public, ces produits sont offerts chez un détaillant de livres près de chez vous. Trouver un détaillant